détatouage.png

Comparé à d’autres techniques plus agressives, telles la chirurgie, la dermabrasion chirurgicale, les solutions d’acides, le détatouage au laser permet d’obtenir d’excellents résultats sans avoir d’impact traumatique tant d’un point de vue physique que psychologique.

Le laser permet dans la majorité des cas d’obtenir de très bons résultats sans léser la peau car il ne pénètre que dans les couches superficielles de l’épiderme. D’autres procédés plus agressifs peuvent induire des cicatrices disgracieuses qui ne se s’effaceront quant à elles jamais.

En fonction de la zone à traiter et de la nature du tatouage, le praticien estimera le nombre de séances nécessaires et leur espacement. L’objectif étant d’obtenir le meilleur résultat dans le temps tout en respectant au maximum l’intégrité du derme afin qu’aucune lésion traumatique n’apparaisse, tel de micro cicatrices.

A titre d’exemple, un tatouage amateur ayant une faible pigmentation pourra être effacé en 2 à 3 séances tandis qu’un tatouage réalisé par un professionnel pourra nécessiter le double, voir plus.

Les séances sont généralement de courte durée et n’occasionnent aucune éviction sociale, le patient pourra reprendre ses activité à l’issue du traitement. 

Les seuls effets secondaires résultants d’un détatouage au laser sont des rougeurs localisées associées à une sensation de chaleur qui disparaissent après quelques heures.